«

»

Mar 15

Imprimer ce Article

Mula Bandha contraction de la base

image

Contraction de la base ou Mula Bandha :

Contraction des muscles du périnée et des 2 sphincters de l’anus(comme si vous étiez en train de vous retenir pour vous empêcher d’aller aux toilettes).

Pratique de yoga

A pratiquer au moins pendant les rétentions de souffle, si possible pendant les respirations aussi.
Les effets :
Cet exercice renforce le plancher pelvien, c’est-à-dire l’ensemble des muscles concernant les sphincters vésicaux et anaux, le releveur de l’anus, la partie inférieure des abdominaux et chez les femmes les muscles vaginaux.
Avec Mula bandha, nous intervenons indirectement sur des récepteurs qui vont modifier la balance entre les systèmes nerveux sympathiques et parasympathiques au profit du deuxième.
Cela engendre un effet calmant en ralentissant la fréquence cardiaque et pulmonaire.
Renforçant le plancher pelvien, il permet de se sentir solide en renforçant l’ancrage au niveau physique et psychique.
Lors de rétentions du souffle, le parasympathique est excité dans le bulbe à la base du cerveau. Cette excitation se propage de proche en proche à tout le système parasympathique et augmente les fonctions constructives du corps.
Toutefois la partie sacrale et pelvienne du parasympathique échappe presque totalement à cette stimulation, d’où l’importance de Mula Bandha pour éviter de créer un déséquilibre.
Il permet aussi de maintenir l’énergie dans le corps pendant les rétentions et ainsi réaliser une bonne respiration intracellulaire.

image

Voici un texte sur l’enracinement : base de l’épanouissement.

Un des enjeux de la pratique du yoga est d’être capable dans une posture de rester stable, sans rigidité avec un souffle lent et profond.
Etre enraciné, c’est être capable de rester ancré dans ses racines qui se sont forgés dans notre milieu familial, culturel et social.
Face aux vicissitudes de la vie , être doté de solides racines permet de rester centré dans la tempête et de ne pas s’écrouler.
Le fait de posséder de solides racines procure une grande force intérieure.
Les asanas pratiqués debout permettront particulièrement de développer l’ancrage ( posture de l’arbre, de la chaise, de la montagne, du guerrier, …) et aussi la pratique de Mula Bandha.
Mais cet ancrage ne doit pas nous laisser dans l’inertie ou le repli sur soi. Bien au contraire, de solides racines doivent nous permettre d’avancer dans l’existence avec confiance et de rester ouvert face aux changements de toutes sortes.
Pour entamer un chemin spirituel , les fondations doivent être solides car les pièges sont nombreux ( sectes, manipulateurs, mouvements religieux intégristes, …).
La pratique du yoga est un moyen efficace de mener un chemin spirituel tout en étant dans la réalité concrète de la vie quotidienne.
Comme un bel arbre : bien ancrer avec ses racines, il peut déployer de belles branches et feuillages.

 Texte de Denis Geromini

 professeur Hata yoga

 http://www.aria-yoga.com/

Au sujet de l'auteur

nakema

Lien Permanent pour cet article : http://www.coachdevieblog.com/mulabandha-contraction-de-la-base/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>