«

»

Sep 09

Imprimer ce Article

Le bouddhisme Nichiren

Lotus

Lotus

Texte présenté par Martine LE CORRE – Pratiquante du Bouddhisme de Nichiren Daishonin Contexte historiqueNichiren Daishonin est né le 16 Février 1222 à Kominato un petit  village de pêcheurs de la province d’Awa au Japon. A l’âge de 12 ans, il entra au temple Seichô-ji, près de son village, où il étudia aussi bien les enseignements bouddhiques que laïques. Il fut ordonné moine à l’âge de 16 ans. Le caractère fragmentaire et contradictoire des divers enseignements bouddhiques de cette époque le troublait, aussi consacra-t’il les seizes années suivantes à séjourner dans les centres d’études bouddhiques les plus réputés du Japon où il étudia tous les sûtras disponibles et leurs commentaires, ainsi que les enseignements des différentes autres écoles. A l’issue de cette période d’études très intense, il réalisa que, parmi tous les enseignements de Sakyamuni, le Sûtra du Lotus en était l’enseignement suprême. Le 12 octobre 1279 NICHIREN inscrivit le Dai-Gohonzon, objet de culte destiné à tous les êtres humains pour leur permettre d’atteindre la bouddhéité. Le bouddhisme de NICHIREN est arrivé en Europe il y a 40 ANS – En France nous sommes 15 OOO pratiquants. :- :- :- : DOCTRINE DU BOUDDHISME DE NICHIREN DAISHONINL’intérêt du bouddhisme de Nichiren est de nous donner des outils pour améliorer notre vie. En prenant la responsabilité de changer notre propre vie, nous pouvons sentir que nous avons aussi la capacité de transformer le monde dans lequel nous vivons et d’améliorer la condition humaine. LA LOI DE CAUSE ET D’EFFETCette loi suprême établit que chaque cause que nous créons (par la pensée, la parole ou l’action) engendre un effet dans notre propre vie et dans notre environnement. OBJECTIF ULTIME DU BOUDDHISMELa paix mondiale, basé sur le respect de la dignité fondamentale de toute vie. La réalisation de ce but commence déjà par la révolution intérieure de chaque personne. La sagesse, le courage, la compassion et l’énergie que chacun développe en tant que résultats d’une profonde « révolution humaine » intérieure, influencent tout naturellement de façon positive tous les aspects de sa vie et au-delà. Ainsi améliorer sa vie familiale, son travail ou ses relations sociales par la pratique du bouddhisme est en soi contribuer à la réalisation de la paix mondiale. TROIS ASPECTS FONDAMENTAUX de la pratique de NICHIRENLa foi – signifie croire en la Loi de la vie et des trésors de la vie humaine. La pratique – Récitation d’un mantra et la lecture du sûtra deux fois par jour, ainsi que le partage de l’enseignement du bouddhisme avec les autres L’étude – consiste en l’étude et la compréhension des enseignements bouddhiques pour les appliquer dans notre vie quotidienne. LE KARMALA REVOLUTION COMPLETE ENGAGEE PAR NICHIREN restaure le concept  initial selon lequel la formation du karma, aussi bien que la possibilité de s’en libérer, dépend de chacun de nous, de sa volonté et de ses actions mais il  va plus loin : on ne subit plus son karma, on le transforme, et dans cette vie. Il ne s’agit pas de subir ni d’expier, mais de renforcer l’énergie de vie. Plus la force intérieure est grande, plus le karma semble léger, plus nous avons des chances de le changer. NON DUALITE DE LA VIE ET DE L’ENVIRONNEMENTCe principe établit que la vie et son environnement sont inséparables et qu’ils sont en interaction l’un avec l’autre. NON DUALITE DU CORPS ET DE L’ESPRITCe principe explique que bien qu’en apparence distincts, ces deux aspects le corps (le physique, le matériel) et l’esprit (le spirituel, le mental) sont, en réalité les deux aspects d’une même entité, qu’ils sont réciproquement liés et de ce fait, inséparables. Ainsi, une souffrance morale entraîne une souffrance physique et vice versa. LA VIE ET LA MORTLe bouddhisme enseigne que la vie et la mort représentent les deux phases de l’existence auxquelles les être humains sont confrontés. Les personnes ordinaires que nous sommes peuvent considérer la vie comme ayant un commencement : la naissance, et une fin, la mort. Toutefois, la perspective bouddhique va au-delà de cette vision des choses. Elle considère la vie comme une énergie inaltérable qui existe éternellement et qui, à certains moments, dans sa forme visible se nomme « vie » et crée le karma, tandis qu’à d’autres moments dans sa phase latente, s’appelle « mort », attendant une renaissance. :- :- :- :- :

Au sujet de l'auteur

nakema

Lien Permanent pour cet article : http://www.coachdevieblog.com/le-bouddhisme-nichiren/

(1 commentaire)

  1. agbossou georges

    mes sincère remerciement à vous qui dépensez vos énergies pour faire connaître cette merveilleuse loi aux milliers de gens sur les réseau sociaux m’envoyer les commentaires sur les gosho svp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>